27 octobre 2014

KALI DURE, la bûche qui dure

Qui n’a jamais souhaité éviter de passer du temps à rallumer son appareil de chauffage au petit matin ou après une absence de quelques heures ?

KALI DURE offre une solution efficace. KALI DURE est une bûche constituée de bois dur (hêtre, chêne, frêne) et de miscanthus.

KALI DURE est une bûche compacte à combustion longue durée. Elle s’utilise en complément des bûches KALI bois densifié classiques mais aussi en complément de votre bois de chauffage traditionnel.

Lorsque vous ne pouvez pas rester à proximité de votre appareil ou avant de vous endormir tout simplement, vous disposez une bûche KALI DURE sur un léger lit de braises et vous fermez totalement les arrivées d’air de votre appareil. KALI DURE va alors se consumer pendant de longues heures, de 6 à 8 heures la plupart du temps en fonction de votre tirage d’air et maintenir une chaleur douce dans votre appareil. Au terme de cette période, des braises rouges seront encore présentes dans votre foyer. Vous les agiterez légèrement et vous réouvrirez la trappe d’apport d’air. Vous disposerez alors une bûche de bois densifié de jour ou un petit bois approprié. Votre appareil redémarrera pour un nouveau cycle de chauffe sans effort !

KALI DURE invente le chauffage au bois continu ! Votre appareil ne s’arrête pas !

Pensez néanmoins à dégager les cendres régulièrement et n’oubliez pas de ramoner votre conduit au minimum une fois par an.

 

Qu’est ce que le miscanthus?

Le Miscanthus, aussi appelée « Herbe à Eléphant », « Eulalie » ou « Roseau de Chine », est une plante herbacée vivace de la famille des Poaceae (Graminées) originaire d’Afrique et d’Asie du sud. Issue des marais, pentes et flanc de collines, c’est une plante robuste qui n’est sujette ni aux maladies, ni aux attaques de rongeurs ou autres ravageurs.

Il en existe une vingtaine d’espèces aux couleurs et aux caractéristiques très différentes : les plus courtes font à peine 35 cm de haut, alors que les plus grandes peuvent atteindre 3,5m à 4m de hauteur !

Afficher l'image d'origineD’allure proche de la canne à sucre, le miscanthus assure sa pérennité grâce à ses rhizomes, organes de réserve souterrains à partir desquels des bourgeons se forment et se développent en tiges (ou cannes) tous les ans. Il pousse très tard en mai et son feuillage élégant passe de la couleur verte en été au jaune, orange, rouge ou chocolat en automne selon le cultivar. Les cannes se développent pendant l’été et ce n’est qu’à l’automne que les fleurs éclatent en épis soyeux pour y persister durant l’hiver. A la fin de l’hiver, lorsque les cannes sèchent, il y a déplacement de l’azote des parties aériennes vers les rhizomes, qui constituent ainsi des réservoirs d’azote pour le cycle végétatif suivant. C’est le bon moment pour récolter les cannes qui auront en plus permis à la plante de mieux survivre au froid hivernal. C’est également en fin d’hiver que le miscanthus perd son feuillage. Celui-ci constituera un mulch épais, protecteur et nourrissant pour les futures pousses.

Ses cannes, récoltées en fin d’hiver, contiennent moins de 12 à 17% d’humidité, elles peuvent donc servir de combustible sans avoir besoin d’une période de séchage. Le pouvoir calorifique du miscanthus est plus élevé que celui de la plaquette de bois et peu émetteur de CO2.

Le msicanthus est une plante totalement écologique, qui ne nécessite aucun apport de produits chimiques pour croître et qui favorise la biodiversité en permettant aux insectes de s’y épanouir.

C’est le mélange de miscanthus avec le bois dur qui donne à KALI DURE son pouvoir de combustion de longue durée.